Carotte et feijoa


Le feijoa c'est quoi ? C'est ce que tout le monde commence toujours par nous demander.
Le feijoa c'est un fruit, qui provient du Brésil (à ne pas confondre avec le feijaõ : le haricot pour faire la feijoada).

Le fruit a la forme du kiwi, un peu, vert très clair, l'intérieur est très joli et granuleux pour la partie non transparente.

mercredi 16 décembre 2015

Chou frisé

L'ENBEURREE DE CHOU 
 voilà un plat d'hiver, qui fond dans la bouche littéralement. c'est la pleine saison des légumes comme le chou blanc, le chou vert, le chou fleur, du chou kale, de Lorient ou pontoise... Enbeurrée de choux vert frisé ou lisse
Temps de préparation: 10 min
Temps de cuisson: 30 min maxi (en tout)
Difficulté: assez facile
Ingrédients: pour 4 à 6 personnes (cela dépend si on le mange en accompagnement ou comme plat principal)
- 1 chou vert  coupé en lamelles
- 75 à 100 g de beurre
 - pour la version à la saucisse : prendre 5 saucisses chipolatas ou chaire à saucisse
- pour la version jambon: prendre un paquet de dés de jambon
- sel et poivre
Recette:
- faire bouillir une marmite d'eau salée, pendant que vous lavez les feuilles de chou
- enlever les bords abimés ou trop dur au couteau.
- couper ensuite le chou en lamelles
- plonger les lamelles de chou 5 min dans l'eau bouillante pour les faire blanchir (cela les rendra plus digestes)
- hacher les saucisses au robot ou le jambon ou la chaire à saucisse
- faire revenir a feu vif la chaire à saucisse ou le jambon
- dans un grand faitout/ cocotte: mettre le chou égoutté avec la chaire à saucisse et des morceaux de beurre
- saler et poivrer
- laisser cuire à couvert en remuant régulièrement pendant 15 à 20 min
Astuces et conseil: j'ai une amie qui remplace le beurre par de l'huile d'olive et qui met du vin pendant la cuisson, elle y ajoute alors des épices douces typiques de l'esprit du vin chaud : cannelle, badiane, girofle.
Autre variante : ajouter à l'enbeurrée un écrasé de pomme de terre.

samedi 21 novembre 2015

haa tchoum

L'hiver arrive enfin.
Aujourd'hui Thomas a préparé de jolie nouvelles tentes individuelles pour protéger les agrumes surtout de la froidure annoncée.
C'est pas des pop up de chez Décath...ça met du temps à faire.
Mais nos jolis citrons Meyer devraient apprécier la luminosité et le confort afin de finir de murir.

Hier, Lèna a mangé la première orange de la saison (du calme, il y en a une dizaine seulement ...l'arbre est jeune, même si on a doublé en nombre par rapport à l'an passé) : bonne, parfumée, mais pas très sucrée.

Les travaux en cours et à venir :
Lèna a sorti tous les pieds de tomates (et les tomates pourries) de la serre 5. la 4ème série de mâche est installée (merci Thomas).
Il faut absolument qu'on plante l'ail (pour l'aillet c'est fait mais pas pour l'ail).
L'hiver a mis un temps fou à s'installer : c'est bien nous avons des chouchous et des goyaviers tardivement...
Mais les choux-fleurs viennent tous ensemble, et les salades ont tendance à, qui monter, qui se couvrir de pucerons, qui être atteint de tip burn ou de brémia...pas youpi.



mercredi 21 octobre 2015

C'est officiel !

Nous sommes crevés.

Alors nous avons enfin fixé une date pour se prendre des congés amplement mérités !
Fermeture ( ni livraison Saveurs au gallo, ni marché, ni vente au champ, ni livraison d'Amap) du 7 au 12 novembre 2015.
Et du  1er au 8 janvier 2016.
Nous serons fermés durant les jours fériés du 11 novembre, le 25 décembre.
Pas de vente au champ les samedi 7 novembre 2015,  samedi 26 décembre 2015, ni le samedi 2 janvier 2016.
Pas de panier à Mézières et en tournée les  25 décembre et 8 janvier.

Hop voilà, tout le monde est prévenu.
Nous allons pouvoir passer un peu de temps en famille.


dimanche 11 octobre 2015

ki ki ki KIWI !

Bonjour
Désolée pour les clients qui sont passés hier au champ... Nous avons pris 1 jour exceptionnellement (ça faisait depuis le 6 aout que nous n'avions pas été un jour en famille... ça fait du bien ! Et nous avons croisés plein d 'amis au salon Ille et Bio à Guichen).

Aujourd'hui, retour au boulot et nous avons récoltés les kiwis jaunes !
138 kg ! Yep, première vraie récolte depuis la plantation il y a près de 5 ans.
Comment vous dire...Nous ne sommes pas peu fiers. 


il y en a des petits mais certains ont franchement un beau calibre.

mardi 6 octobre 2015

Quoi faire avec ?

Il ne vous reste qu'un œuf, 1 poireau, 1 oignon


Trouvez une boite de haricots préparés, un peu de crème fraiche. Et zou à la soupe.
Cuisson : 40 min. Pour 4 personnes : 400 g de haricots blancs cuits, 1 poireau, 1 oignon, 4 gousses d'ail épluchées, 2 c. à soupe de crème fraîche, 1 jaune d’œuf, 1 c. à soupe de ciboulette, 30 g de beurre, sel, poivre.

Épluchez et émincez l'oignon et le blanc du poireau et mettez-les à fondre 10 min dans une casserole dans le beurre, ne les laissez qu'à peine prendre couleur.
Faites cuire pendant ce temps les gousses d'ail dans un peu d'eau salée.
Faites bouillir 1,5 litre d'eau salée puis versez-la sur le hachis d'oignon et de poireau, ajoutez-y les haricots et laissez cuire à petits bouillons pendant 1/2 heure.
Écrasez les gousses d'ail lorsqu'elles sont cuites et incorporez cette purée la crème fraîche puis ajoutez le jaune d’œuf.
Relevez le potage d'un peu de ciboulette hachée puis liez avec le mélange d'ail de crème et d’œuf.
Dès cet instant, il ne doit plus bouillir. Servez immédiatement.


  C'est de saison : mais on fait quoi avec les châtaignes ramassées en forêt et un céleri... ? Hein ?

On fait une excellente soupe !

Ingrédients:

  • 400 g de céleri-rave
  • 1 oignon
  • 4 gousses d’ ail
  • 300 g de châtaignes pelées et cuites
  • 100 ml de crème d’avoine
  • poivre noir fraîchement moulu

Préparation :

  • Portez une grande casserole d’eau à ébullition.
  • Lavez le céleri-rave et détaillez-le en cubes.
  • Epluchez l’oignon et émincez-le.
  • Pelez les gousses d’ail et retirez les germes.
  • Quand l’eau bout, ajoutez le céleri, l’oignon et l’ail. Couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 15 mn.
  • Ajoutez les châtaignes et poursuivez la cuisson 5 mn.
  • Egouttez les légumes au-dessus d’un saladier pour récupérer le jus de cuisson.
  • Mixez-les avec 8 louchées de jus de cuisson. Ajoutez la crème d’avoine. Salez et poivrez.
  • Mixez à nouveau, goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.



Il vous reste un failli légume de votre panier, et le nouveau ne vous inspire pas ? Envoyez votre question et je me ferai un plaisir d'essayer de relever le défi avec ce que vous avez dans vos placards / votre réfrigérateur.

dimanche 4 octobre 2015

Courge...ha non on me dit dans l'oreillette que le sujet a changé.

Bon d'accord, je ferai un article sur les courges prochainement...mais une idée m'a transpercée le crane en voyant nos noyers (ha oui, dans une ou 2 semaines on sera en plein dans la saison)

Baklava (une cochonnerie sans cochonceté...mais une vraie tuerie au niveau calorique !)


 


Prépa indicative : 25mn (perso, j'ai mis bien plus puisque j'ai décortiqué mes noix, et haché noix et amandes au robot ensuite).
cuisson 50mn -
+ une nuit de réfrigération.
il est bien de prévoir un pinceau alimentaire.


Sirop :
500g de sucre
2 clous de girofle
1 à 2 rondelles de citrons bio ou non traité.
1/2 cuil.à café de cardamome en poudre.
500ml d'eau


Pour le sirop, mettre le sucre, le citron, les clous de girofle (qu'on attache à une ficelle alimentaire, pour les retirer c'est plus simple), la cardamome et l'eau dans une casserole à fond épais. Porter à ébullition sans cesser de remuer.
Laisser mijoter 12mn, retirer les clous et le citron.
Réserver en laissant refroidir. (la recette dit de mettre au réfrigérateur, mais ça flingue la chaine du froid des aliments dans le frige que de mettre un sirop super chaud dedans).




pour le reste :
235g d'amande non blanchies (avec leur peau donc), finement hachées
185g de noix finement hachées (mais on peut laisser quelques morceaux un peu plus grossier : quelques choses de non uniforme à un vrai intérêt au niveau de la texture aussi).
1c. à c. de cardamome en poudre
1c. à c. de mélange de 4 épices (qui contient cannelle au moins 40 à 45% et gingembre entre 20 et 25% + clous de girofle, noix de muscade)
125g de sucre
16 feuilles de pâte filo (les paquets en grande et moyenne surface contiennent maxi 10 feuilles...prévoir 2 paquets ou si comme moi vous n'avez pas fait attention, réduire de 10g le beurre pour chaque feuille manquante)
160 g de beurre fondu (doux de préférence... perso j'avais une moitié de ghee : beurre doux clarifié/ et l'autre moitié de beurre demi-sel) .

prévoyez un pinceau pour étaler doucement le beurre. La pâte filo étant très fragile, il faudra faire ça doucement (pas une recette à faire avec les petits donc).

Préchauffer le four à 180°(th.6). Graisser un plat peu profond de 18X 28 cm.
Dans une jatte, mélanger les amandes hachées, les noix, la cardamome, le mélange de 4 épices et le sucre.
Prendre une feuille de pâte filo et l'enduire de beurre fondu. la replier et la disposer au fond du plat. faire de même avec 3 autres feuilles.


Parsemer d'un tiers du mélange à base de noix/amandes/épices et sucre.
Recouvrir de 4 feuilles enduites de beurre et pliées.
Répéter l'opération 2 autres fois.
Une fois les dernières feuilles posées, prédécouper des losanges et cuire au four 30 à 35 mn, jusqu'à ce que le gâteau soit doré et croustillant.

Enfin, verser le sirop refroidi sur le gâteau : mettre le baklava au réfrigérateur toute une nuit pour que le baklava s'imprègne du sirop..
Couper en losange au moment de servir.

dimanche 27 septembre 2015

La saison du chouchou est de retour !

Carry de porc aux chouchoux

500 g de porc
4 chouchoux
2 belles tomates
2 oignons
5 gousses d'ail
Sel, poivre
Thym
Huile

Préparation
pour Carry de porc aux chouchoux
Coupez le porc en morceaux.
Epluchez l'oignon et coupez-le en lamelles.
Epluchez l'ail et pilez-le.
Epluchez les chouchoux et coupez-les en lamelles (gardez le noyau et ajoutez-le dans le plat, ôtez la partie fibreuse plus pâle qui entoure le noyau)..
Hâchez les tomates.
Faites chauffer de l'huile dans une marmitte. Versez-y les morceaux de porc et faites-les revenir.
Ajoutez les oignons, l'ail, du poivre, du sel et du thym. Mélangez.
Versez les tomates et les chouchoux. Ajoutez un verre d'eau à la préparation. Mélangez le tout.
Laissez cuire à feu doux environ 30 min.

 

Gratin chouchoux 


Préparation : 40 mn + 20 mn
Cuisson : 40 mn + 10 mn

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 chouchous (appelés aussi christophines ou chayottes)
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- persil, thym
- béchamel
- gruyère râpé

Préparation :
Faire cuire les chouchous simplement coupé en 2 sans les éplucher,15 à20 mn, dans de l'eau bouillante (jusqu'à ce qu'ils soient tendres).
Les faire égoutter un moment.
Puis, éplucher les chouchous et les couper en cubes grossiers.
Faire revenir l'oignon, l'ail et le persil haché et le thym.
Mélanger la béchamel, les épices les chouchous.
Mettre dans un plat à gratin, ajouter du gruyère râpé et faire gratiner à four chaud (200°).


Et une recette sucrée :


Gâteau de Chouchou

Préparation, cuisson: 1 h + 45'
INGRÉDIENTS : Pour 8 personnes
-2 kg de chouchou
-100 gr de raisins secs
-2 gousses de vanille
-5 cl d'anisette
-4 cuillères à soupe de farine
-4 œufs
-100 gr de sucre roux
-100 gr de beurre



Mettre les raisins secs à tremper ( facultatif : dans du rhum avec un petit verre d'eau pendant 1 heure, ou dans de l'eau additionné d'eau de fleur d'oranger, ou jus de pomme).
Travaillez sous l'eau avec le chouchou (pour ne pas avoir les doigts enduits de "colle").
Éplucher le chouchou, le fendre en deux dans le sens de la hauteur.
Ôter toute la partie centrale ligneuse et découper en petits morceaux.
Les mettre dans une casserole avec un petit verre d'eau, couvrir et faire bouillir à feu moyen pendant 15 min.
Égoutter, écraser à la fourchette, laisser refroidir.
Couper la vanille en petits morceaux.
Séparer les blancs des jaunes dans un bol.
Mélanger les jaunes d'oeufs et le sucre.Montez les blancs en neigePréchauffer le four.
Gratter l'intérieur de la vanille au dessus de la purée de chouchou, puis ajouter tous les ingrédients
 anisette, raisin, farine, beurre, le mélange jaune d'oeufs et sucre. Mélanger bien . Avec une spatule en bois mélanger délictaement et intimement les blancs au reste de la préparation.
 Beurrer le moule.
Verser le mélange dans le moule et enfourner à thermostat 6 pendant 45 min.
Laisser refroidir, démouler et mettre au réfrigérateur.


variante :

2 gros chouchou (600g),250g de farine,150g de beurre,1 sachet de levure,150g de sucre,1 sachet de sucre vanille,4 oeufs
Préparation:
Couper,laver les chouchous et les cuire. Lorsqu'ils sont cuits,mixer les, puis ajouter le beurre, la farine,la levure et le sucre vanillé.
Ajouter le chouchou mixé.
Séparer les blancs des jaunes dans un bol.
Mélanger les jaunes d'oeufs et le sucre.Montez les blancs en neige.Mélangez.
.Prechauffer le four 10 mn.
Beurrez le moule.
Verser la préparation dans le moule. Mettre au four a 180 degrés pendant 40 minutes






jeudi 17 septembre 2015

Idées recette en fonction de ...

Un logiciel libre très pratique pour gérer ce qu'il y a dans nos placards / notre panier et trouver des recettes en fonction des stocks.
C'est la marmite du chef bien sûr !
On peut faire des recherches par type de plats ( entrées, plat, dessert,etc.) et multiplier les entrées de recherche (j'ai des oeufs, tel légume et je veux faire une entrée ou une soupe), il y a aussi une recherche par mot dans la recette.
On peut sélectionner nos favoris, voir un panel de recettes aléatoires à l'ouverture. et même ajouter nos propres recettes (ou modifier celles qui existent déjà)
Un must.
Ce logiciel est un libre "gratteware" c'est à dire que son concepteur demande juste qu'on envoie un ticket à gratter chez lui.
rigolo non ?
Il est breton, alors allez le télécharger :

 là (clic)

mercredi 16 septembre 2015

nos légumes racines

les légumes racines arrivent dans vos paniers :
red meat
Ce sont des gros radis ( voire trèèès gros) qui se mangent cru, par exemple râpé dans une salade, ou en lamelles pour faire joli, mais simplement avec du pain et du beurre, ça le fait grave!
red meat
Croquant, très peu piquant : les enfants les adorent.
.


green meat

 le green meat peut parfois piquer un peu plus

 Le daïkon peut aussi se manger cuit (braisé, sauté...comme un navet en somme).

daïkon


Cru il a une chair blanche, même pas besoin de l'éplucher.
Il est aussi possible de les braiser( même utilisation qu'un radis rose, et qu'un radis noir : cru ou cuit donc).





samedi 12 septembre 2015

La rhubarbe

La rhubarbe c'est bon, mais c'est un poil pénible à utiliser.

Il faut la laver puis la couper en tronçon et ôter une partie des fils.
Ensuite seulement on peut la cuisiner.

Mais si on est pressé, on peut directement la congeler en tronçons.
Ainsi elle sera prête à utiliser pour : de la compote, de la confiture, des clafoutis ou autres gâteaux.

C'est pratique de pouvoir dissocier préparation et cuisson.

des idées recettes ?
Ouiii !

clafoutis de rhubarbe à la fraise ( mi-a-me !) ou aux fruits rouges.

un grand classique ici.

Il faut
 800g de fruits : entre 600 et 700g de rhubarbe en tronçons, et entre 200 et 100g d'un autre fruit ( ou d'un mélange).
Si on met des fraises, on pense qu'on peut en mettre plus pour que ça soit meilleur. Mais la fraise écrasera le goût finalement subtil de la rhubarbe.
 100g de farine ( on peut remplacer une partie par de l'amande en poudre, mais pas au delà des 2/3).
6 œufs
180g de sucre
25cl de lait (ou lait végétal type lait d'avoine, de riz ou de soja). 
du beurre pour graisser le plat.

Casser et séparer les blancs des jaunes.
Mélanger les jaunes avec la farine et délayer avec le lait petit à petit et 90g de sucre.
Bien mélanger pour alléger la préparation.
Battre les blancs en neige et incorporer doucement à la pâte avec une spatule.
Préchauffer le four th.6/7.

Beurrer un grand plat allant au four.
Disposer les fruits dans le plat et verser la pâte dessus.
Enfourner pour 35 minutes.
Une fois cuit, saupoudrer du reste de sucre. Servir froid.


sinon, une recette pas encore testée mais qui me fait de l’œil de longue date :

 poulet à la rhubarbe


Ingrédients pour 4 personnes


Préparation

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes
  • 4 blancs de poulet émincés
  • 300 g de rhubarbe coupée en dés
  • 300 g de fond de volaille
  • 2 oignons émincés
  • 2 cuillères à café de miel
  • 2 cuillères à café de moutarde
  • Sauce soja
  • Sel, Poivre

-- Dans un saladier mélanger le miel, la moutarde, la sauce soja, poivre, sel, et mettre le poulet à mariner.
Dans une sauteuse, faire revenir l'émincé d'oignon, ajouter la rhubarbe, verser le fond de volaille et faire réduire pour obtenir une sauce onctueuse. Avant la fin de la cuisson, ajouter l'émincé de volaille et remuer jusqu'à ce qu'il soit cuit. Rectifier l'assaisonnement.

Idée d'accompagnement: riz créole
pour des chutney...
voici une sélection de recette à tester, et pour ceux qui sont validés : à faire en conserve pour l'hiver.
chutney "américain"
chutney relevé ( gingembre et piment d'espelette)
chutney anglais





mercredi 9 septembre 2015

annonce

La semaine prochaine.

Nous ne prendrons pas de vacances (même si on en a très fort envie et besoin), non.

Nous nous recentrerons la semaine prochaine à assurer les cultures pour l'hiver : plantations à gogo ( mâches, épinards, salades, aromatiques...).



 Bref pour faire face à un surcroît de travail nous ne ferons pas le marché de St Aubin du Cormier (17 septembre) et n'assurerons pas la vieille la livraison des paniers de l'Amap.

 si vous êtes accros à nos légumes, nous maintenons une perfusion avec saveurs au gallo
  • mardi : retrait à Romagné, faites votre commande sur www.saveursaugallo.fr jusqu'au dimanche soir
  • ; mercredi : retrait à Fougères commande en ligne possible jusqu'au lundi soir
  • vendredi : retrait à St Aubin du Cormier au Carroir, commande possible jusqu'au mercredi soir minuit.
et les paniers de la tournée du vendredi.


dimanche 6 septembre 2015

les pickles de courgettes ( aigre-doux)

les pickles de courgettes

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes
Ingrédients (pour 3 kg de courgettes) : -
 3 kg de grosses courgettes ( avec la peau bien dure, c'est parfait)
- 1 tasse d'oignon
- 1/2 tasse de sel
- 3 tasses de vinaigre de vin blanc bio ( avec du vinaigre de cidre, ça donne un effet encore plus doux)
- 3 tasses d’eau
- 2 tasses de sucre
- 2 cuillères à soupe de poudre de curry de madras (ou garam masala pour ceux qui préfèrent)
- 1/4 verre à vin blanc de poivre en grains
 les tasses doivent remplies à ras pour représenter au moins 25cl.

Préparation de la recette :


1er jour:

Épépiner et couper les courgettes en cubes de 1,5 cm2 .

Ajouter l'oignon épluché et coupé en rondelles et le sel.

Mélanger le tout dans un saladier et laisser reposer 24 heures.

2ème jour :

Rincer les courgettes sous l'eau froide.

Préparer un sirop avec le vinaigre de vin blanc, l'eau et le sucre. Cuire ce sirop et verser chaud sur les courgettes.

Ajouter la poudre de curry et le poivre en grains. Mélanger.

Laisser reposer 24 heures.

3ème jour :

Passer avec une passoire et ne cuire que le jus.

Verser le jus chaud sur les courgettes.

Laisser reposer 24 h.

4ème jour :

Ajouter 1/2 tasse de sucre et cuire le tout environ 10 mn.

Remplir immédiatement des pots préparés avec les courgettes/oignons, mais filtrer le jus afin qu'il n'y ai pas trop de dépôt de poudre/grains et fermer.

Retourner les bocaux et laisser refroidir.
C'est bocaux peuvent être entreposer un moment avant d'être consommés.

Remarques :

Les courgettes au vinaigre aigre-doux sont un parfait apéro avant un repas avec des plats gras, ils facilitent la digestion.


vous pouvez aussi faire votre propre mélange d'épice pour changer:
- 1 bâton de 2 cm de cannelle
- 1 clou de girofle
- 1 cuillères à café de quatre-épices
- 1/2 cuillère à café de grains de poivre noir
- 1/4 cuillère à café de graines de moutarde
-1/2 cuillère à café de graine de coriandre
- 1 feuilles de laurier

samedi 5 septembre 2015

côte de bette, le retour

Gratin de quinoa aux blettes ( merci Rozenn)
200 g  quinoa
800 g blettes
2 cuil s farine
20 cl lait
2 gousses ail
2 cuil s chapelure
1 pointe de noix de muscade
Préchauffez le four à 180°C (th.6)
Cuire le quinoa à l’eau pendant 5 mn, égouttez-le et réservez.
Lavez les blettes et coupez-les en petits morceaux.
Dans une sauteuse, faire revenir les blettes avec un peu d’huile d’olive. Laissez fondre 5 mn, ajoutez la muscade, l’ail pelé et haché, puis saupoudrez de farine.
Versez le lait petit à petit, sans cessez de remuer. Laissez épaissir 2 mn.
Dans un plat à gratin beurré, étalez le quinoa puis les blettes. Parsemez de chapelure et enfournez 20 mn.
C'est prêt à manger.
           ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

La recette authentique de la tourte de blette niçoise ( tourta dé bléa : l'un des dessert de Noël) 

Tourte de blettes © Camille Oger Il s’agit d’une grande tourte de blettes, pour un moule carré de 35 cm de côté, soit une dizaine de parts. Pour un moule à tarte moyen, divisez les quantités par deux.









Pour la pâte, il vous faut :
  • 500 grammes de farine
  • 2 gros oeufs
  • 1 paquet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 100 grammes de sucre ou de cassonnade
  • 1 petit verre d’eau
  • 100 grammes d’huile d’olive
  • 1 zeste de citron
  • Sucre glace à volonté
Pour la garniture, il vous faut :
  • 2 grandes bottes de blettes
  • 3 poires
  • 150 grammes de sucre ou cassonnade
  • 60 grammes de parmesan râpé
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
  • 2 gros oeufs
  • Pignons à volonté
  • Raisins secs à volonté
  • 10 centilitres de pastis
Marche à suivre :
Dans un saladier, formez un puits avec la farine, mettez-y les oeufs battus en omelette, l’huile, le sel, le sucre, l’eau, le zeste de citron et la levure. Pétrissez et laissez reposer la pâte 2 heures à température ambiante, couverte d’un linge blanc. Elle doit être assez friable, pas trop humide ni trop sèche. Ajustez les quantités d’eau et d’huile si nécessaire.
Pendant que la pâte repose, retirez les côtes des blettes. Si vous utilisez des petites Niçoises, il vous suffit de plier les feuilles en deux et de tirer sur la côte qui viendra comme le fil d’un haricot vert. La démonstration en image de ma maman est ci-dessous.
Méthode pour retirer les côtes de blettes © Camille Oger
Méthode pour retirer les côtes de blettes © Camille Oger
Si vous utilisez des variétés à grosses côtes, déchirez simplement les feuilles le long de la côte centrale. Les autres nervures, plus fines, pourront ensuite être retirées en employant la méthode niçoise.
Lavez les blettes débarassées de leurs côtes et essorez-les bien. Prenez-en une grande poignée et roulez-la comme un saucisson. Sur une planche à découper, coupez ce saucisson en tranches fines. Renouvelez l’opération pour la totalité des blettes.

Une fois découpées, placez-les dans un grand saladier et saupoudrez-les abondamment de sel fin. Remuez pour que le sel soit bien réparti et laissez dégorger 2 heures en remuant de temps en temps.
Pendant que la pâte repose et que les blettes dégorgent, occupez-vous des poires. Epluchez-les et coupez-les en cubes. Mettez-les dans une casserole à fond épais avec un petit peu d’eau si nécessaire, couvrez et laissez cuire à feu très doux durant 45 minutes à une heure. Vous obtiendrez une compote fabuleuse.
Il ne vous reste plus qu’à préparer les raisins secs et les pignons. Tout d’abord, les raisins : faites chauffer le pastis dans une petite casserole, puis versez-le dans un petit récipient avec les raisins secs. Laissez-les gonfler dans l’alcool. Pour les pignons, c’est facile, il n’y a qu’à rapidement les faire blondir dans une poêle sans ajout de matière grasse.
Tous les ingrédients de votre farce sont à présent prêts. Les blettes ont bien dégorgé : rincez-les abondamment et essorez-les. Ajoutez-y la compote de poires, les raisins secs et le pastis, les pignons, 2 oeufs battus en omelette, 150 grammes de sucre, le fromage râpé et l’huile d’olive. Faites chauffer votre four à 180 degrés.
Beurrez votre moule et étalez-y la moitié de vore pâte. Elle est assez dure ; il est donc plus facile de l’étaler à la main que d’utiliser un rouleau à pâtisserie. Versez la garniture sur votre pâte.
Pâte et garniture de la tourte de blettes © Camille Oger
Pâte et garniture de la tourte de blettes © Camille Oger
Prenez ensuite la deuxième moitié de votre pâte, farinez votre plan de travail et étalez-la aux dimensions de votre moule en la pliant plusieurs fois. Lorsqu’elle est étalée, le geste magique de mon arrière-grand-mère, c’est de l’enrouler autour du rouleau à pâtisserie comme une bobine. Vous n’aurez plus qu’à la dérouler sur la tarte et à la couvrir comme une tourte. Vous pouvez ajouter quelques pignons en décoration.
Le dessus de la tourte doit être légèrement percé pour une bonne cuisson. Mais attention, pas à la fourchette : si vous regardez bien les bonnes tourtes de blettes de Nice, elles ont un signe distinctif : des petites encoches semblables à des becs d’oiseaux. Pour réaliser ces encoches, donnez de tout petits coups de ciseaux à votre pâte, par-ci par-là.
Petites encoches aux ciseaux © Camille Oger
Petites encoches aux ciseaux © Camille Oger
Enfournez pendant 35 à 45 minutes. La pâte ne doit pas brunir à la cuisson. Lorsque votre tourte est cuite, laissez-la refroidir puis saupoudrez-la de sucre glace. Découpez-la en parts carrées.
Cette tourte se mange froide et elle est encore meilleure le lendemain, voire le surlendemain, quand les arômes du pastis, du citron, des poires, de l’huile d’olive, du fromage et des blettes se sont parfaitement mêlés.

préparer les côtes de bette

La bette appelée aussi blette ou à tord cardes, c'est aussi de la poirée (sur les sachets de graines c'est l’appellation).
Elle est de la même famille que la "bette-rave".
On utilise sa tige et ses feuilles.
Il y a une vidéo plutôt pas trop mal :


Vous pouvez donc les cuire comme des épinards : à la vapeur ou revenu dans une sauteuse avec un oignon et un peu d'ail.

Pour la partie côte : 2 solutions : les cuire à coeur à l'eau et les servir telle qu'elle avec un peu de beurre( ou froide en vinaigrette).
Ou les faire revenir dans jen sauteuse de la même manière que les feuilles, mais un peu plus longtemps. en mi-cuit c'est épatant si vous ajoutez à mi-cuisson une cuillère à soupe de sauce soja : ça donne un goût façon chinois.
revenu à la poèle mais plus longtemps, fondant et légèrement dorer, c'est bon aussi.

Bien sûr vous pouvez comme c'est un légume au goût plutôt neutre l'associer dans plein d'autres préparation : cake et tarte salée (pas besoin de les cuire auparavant).
Mais garder bien en tête que si vous voulez associé la côte et la feuille alors il faudra pré-cuire 3 à5 minutes les côtes.

Enfin, les jeunes feuilles peuvent être consommer crues en salade (et franchement, je m’embêtais à enloever les fils moi aussi jusqu'au jour où une cliente m'a dit qu'elle ne le faisait jamais avec mes bettes : elle avait raison, gain de temps!) .
Bonne app!


dimanche 30 août 2015

une ratatouille pour l'hiver ?

3 façons de préparer une ratatouille pour cet hiver.

En congelant ( 2 manières), ou en faisant des conserves.


façon 1

vous préparez normalement votre ratatouille ainsi :
( ou vous doublez tout : une partie pour manger de suite, une partie pour congeler)
 

    Ratatouille

  • 1 kg de tomates mûres
  • 3 poivrons verts ou rouges
  • 6 petites courgettes
  • 2 aubergines
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 25 cl d’huile d’olive
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 1 petit piment
  • 1 clou de girofle
  • sel, poivre


Préparez les légumes :


1. Rincez les poivrons, coupez-les en lamelles et retirez les graines.

2. Épluchez les aubergines en enlevant une bande de peau sur deux. 

Coupez-les en dés.

3. Éliminez les extrémités des courgettes, grattez-les légèrement et détaillez-les en dés.

4.Pelez les oignons, émincez-les.

5.Incisez la peau des tomates, ébouillantez-les 10 à 20 secondes et pelez-les.

Coupez-les en deux et concassez-les.

6. Épluchez l'ail.


Cuisson des légumes :

Dans une cocotte à fond épais, faites chauffer l’huile.

Mettez-y les dés d’aubergines et les lamelles de poivron à revenir.

Mélangez régulièrement et lorsqu’ils commencent à dorer, mettez les oignons émincés,et les

gousses d’ail épluchées.

Laissez revenir en mélangeant à la spatule.

Au bout de 2 à 3 min de cuisson ajoutez les courgettes, tourner, versez les tomates concassées dans le faitout.

 

Ajoutez la feuille de laurier, la branche de thym.

 

Accrochez le piment et le clou de girofle à une ficelle chacun, et ajoutez à votre préparation.

 

Laissez cuire sur feu moyen pendant une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement.

 

 Laissez mijoter la ratatouille à feu doux et à découvert pendant 30mn en surveillant.

 

Au moment de servir, saler, poivrer au besoin et n'oubliez pas de retirer les ficelles et la branche de thym, ainsi personne ne tombera sur le clou de girofle ou le petit piment.



À servir chaud, froid ou tiède.
Tartinée sur un pain grillé et frotté à l'ail pour une entrée, en accompagnement de côtelettes d'agneau, de côte d'échine au barbecue ou de rougets grillés.
Comme une sauce pour un plat de riz ou de pâte, en fond de tarte salée.


Bref une fois qu'elle est prête, vous la laissez refroidir et vous pouvez la mettre en sachet congélation  ou dans des boites adéquates.

( 1.5kg max pour une meilleur conservation).

Ne jamais introduire des aliments chauds dans le congélateur.





Vous pourrez la décongeler doucement au four, à la casserole, au micro-onde...


 

Façon 2

 (mon truc top-feignasse  j'ai trop de boulot mais je veux pas perdre mes légumes : moins de boulot en été, pas plus en hiver !)

 

 

 Rincez vos légumes soigneusement. Puis procédez comme dans la première partie de la recette

précédente ( phase 1 à 5)

Pour les tomates j’ôte la peau et le "trognon" ( les parties qui sont plus ligneuses/rigides)



Dans un grand sac à congélation, mettez vos légumes débités en cubes et lamelles :

courgettes/poivrons/aubergine/oignons/tomates et mettez au congélateur ( pour des congélateurs disposant de 4*).

 

Voilà c'est tout.

Le jour où vous voulez manger votre ratatouille :


 Dans un grand plat qui va au four je mets un peu d'huile d'olive, de l'ail épluché, thym et

laurier ( 1 feuille) et j'enfourne thermostat 3 ou 4 selon votre four. ça va chauffer et cuire tout

doucement pendant à peu près 3h. 

L'eau dégagée par la décongélation suffira à ce que ça n'attache pas (on peut laisser plus

longtemps si on veut une ratatouille peu liquide).

Mon astuce :

  Avant d'aller travailler le matin je mets dans mon plat un poulet congelé (paré) et au-dessus

je verse un sac de ma préparation pour ratatouille (th. 3 ou 4 toujours) quand je rentre 

au bout de 3-4h c'est cuit, c'est délicieux. J'ai mon plat principal qui s'est débrouillé tout seul

sans moi et ma maison est réchauffée. Le bonheur en rentrant du champ l'hiver avec les doigts

gelés!

 

 

façon 3 

 

Faire sa ratatouille en conserve.

Là il vous faudra un peu plus d'attirail : des pots propres, les joints neufs qui vont avec ( ou alors des qui se visse), un

cuiseur à bocaux (avant d'en acheter un, vérifiez que dans votre entourage personne n'en a un à
prendre la poussière et surtout que vous en aurez vraiment un usage plus qu'une à 2 fois dans l'année).

Perso, j'en ai fait l'acquisition mais le prête volontiers : je n'aime pas trop faire les conserves

( mais les manger ça va :) )

pour 3 bocaux de 1 litres environ

  • 1 kg d'aubergines
  • 1 kg de courgettes
  • 1 kg de tomates
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 300 g de poivrons
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d'olive

  1. Pour une recette de ratatouille facile, commencez par laver les aubergines, fendre les poivrons et retirer les parties blanches/graines/pédoncule.
  2. Épluchez les autres ingrédients de la ratatouille : les courgettes, l'oignon, les tomates. Pelez et épépinez les tomates.
  3. Coupez les légumes en dés plus ou moins gros selon votre goût.
  4. Dans une grande marmite, faites revenir l'oignon dans un peu d'huile puis attaquez la cuisson des aubergines, 10 minutes.
  5. Ajoutez les poivrons, laissez cuire encore 10 minutes, ajoutez enfin l'ail, les courgettes et les tomates.
  6. Salez, poivrez et laissez mijoter à feu doux pendant 5 à 10 minutes sans couvrir.
  7.  Ébouillantez les bocaux et séchez-les.
  8. Remplissez immédiatement les bocaux jusqu'à 2/3 cm du rebord avec la préparation chaude. Couvrez un peu les légumes avec un filet d'huile d'olive. Il faut respecter le trait "max" (gravé sur la plupart des bocaux à 2-3 cm du rebord).
  9. Fermez et procédez immédiatement au traitement thermique pendant 75 min à 100°C. ( Les bocaux doivent être complètement immergés) Votre ratatouille maison en conserve est terminée.


Si vous n'aimez pas qu'il y ait trop de jus, c'est tout pareil en plus  de boulot.
là je vous propose une recette à l'autocuiseur ou en faitout :

Le secret est simple et même évident : pour avoir une belle ratatouille qui tienne à la stérilisation, il faut partir avec une jolie base à peine précuite. il faut passer par la préparation d’une ratatouille traditionnelle en cuisant tous les légumes à part. Oui c’est plus long que de tout mettre direct dans la cocotte mais votre ratatouille aura plus de saveurs et qui plus est, elle conservera de jolis morceaux de légumes une fois stérilisée. Il faut compter pour ça 2 heures de temps devant soit, préparation et cuisson compris.

Procéder à la préparation traditionnelle de la ratatouille :

Portion(s): 4 pots de conserves ( 500ml)

Ingrédients
  • 800g d'aubergines
  • 1.5 kilo de tomates
  • 1 kilo de courgettes
  • 500g d'oignons
  • 600 g de poivrons
  • 6 brins de thym
  • 20 feuilles de basilic ( une 20taine d'olive noire
  • 1 verre ½ d'huile (plus ou moins).
  • Sel et poivre.
  •  
  1. Ôtez les pédoncules des tomates et leur peau et coupez les en quartiers.
    Faites les revenir dans une CC d'huile d'olive avec un oignon émincé, et le thym.
    Laissez cuire jusqu'à ce que les tomates commencent à fondre puis coupez la cuisson.
    Attention il ne faut surtout pas obtenir de coulis de tomates et toujours avoir des morceaux. Réservez à part.
  2. Ôtez le pédoncules des aubergines, coupez-les en petits dés.
    Faites les revenir à la poêle dans un cc d'huile d'olive et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles commencent à fondre.
    Stoppez la cuisson et réservez dans un plat à part.
  3. Coupez les extrémités des courgettes, puis coupez les en petit dés ( équivalents aux dés d'aubergines).
    Mettez-les à cuire à la poêle avec une cc d'huile d'olive.
    Stoppez la cuisson dès qu'elles commencent à fondre (il faut qu'elles soit "al dente" : moins de cuisson que les aubergines) et réservez.
  4. Coupez les poivrons en lanières, faites-les revenir à la poêle jusqu'à ce qu'ils soient bien fondus et réservez à part.
  5. Coupez et émincez les oignons, faites-les dorer avec une cc d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient bien fondus puis réservez.
Procéder au remplissage des bocaux pour stérilisation:
  1. Dans le fond de chaque pots, versez une couche de tomates, une couche d'oignon, une couche d'aubergines, une couche de courgettes, une couche de poivron.
    Terminez avec deux feuilles de basilic ou quelques olives noires. Salez et poivrez. Fermez hermétiquement  les pots.
  2. Mettez à stériliser en les séparant par des torchons (ça évite la casse quand le bouillon fait s'entrechoquer les pots en verre). 20 minutes à partir du moment où la soupape chuchote dans le cas d'une stérilisation à l'autocuiseur.

    1 heure à petits bouillons à partir du moment où l'eau bout dans un faitout.
Le conseil en plus
Pour la conservation des pots de ratatouille, on ne met pas d'ail dans la ratatouille.
Rien ne vous empêche d'en ajouter quand vous ouvrez le pot pour la réchauffer !

samedi 29 août 2015

les haricots verts : les congeler

à vous les réserves pour l'hiver.


conserver les haricots verts en les congelant :

Pour commencer

  • Choisissez des légumes de première qualité ( ici, ça sera donc le cas !), qui sont frais, jeunes, tendres. Lavez-les soigneusement avant de commencer. Congelez-les le plus rapidement possible. 

Blanchiment

  • Dans une grande marmite munie d'un couvercle, faites bouillir à gros bouillons 4 L d'eau pour 500 g de légumes. 

Personnellement, je fais bouillir 8 litres environ dans une grande marmite, et je jette par 700g, une première fois. Après que j'ai récupéré les premiers haricots en totalité, je recommence dans la même eau l'opération une à 2 fois encore : gain d'eau, de temps et d'énergie pour faire bouillir tout ça , j'en mets moins parce que j'utilise plus souvent l'écumoire, et plus il y a de haricots plus on met de temps à les récupérer de cette façon).


  • Déposez les haricots verts, rincés et équeutés dans un panier métallique et plongez-les dans l'eau (ou jetez tout dans l'eau mais vous devrez aller à la pêche avec une écumoire en un temps record).

  • Couvrez la marmite et commencez immédiatement à compter la durée de blanchiment (2 minutes en panier).

Maintenez à feu élevé pour que l'ébullition reprenne rapidement. La plupart des légumes doivent être blanchis avant d'être congelés afin d'inactiver les enzymes naturels qu'ils contiennent et éviter les changements indésirables de saveur, de couleur et de texture que ceux-ci peuvent occasionner.
Respectez le plus exactement possible les durées de blanchiment.

Si le blanchiment est insuffisant, les enzymes ne sont pas tous inactivés; s'il est trop long, les légumes, trop cuits, perdent de leur saveur et une part de leurs éléments nutritifs.

Refroidissement et Congélation

  • Après le blanchiment, retirez les légumes de l'eau bouillante et refroidissez-les immédiatement en les plongeant dans l'eau glacée pour arrêter leur cuisson.

    Égoutter bien les légumes .Vous pouvez les disposez sur un linge propre pour qu'ils soient plus secs.

  • Placez-les dans des emballages conçus pour la congélation, en prenant soin de retirer le maximum d'air. Mettez-les au congélateur. Pour de meilleurs résultats, ne faites pas des emballages de plus de 1 kg.

La plupart des légumes se conservent pendant 1 an

vendredi 21 août 2015

clafoutis aux aubergines, courgettes et herbes



C'est de saison.
 pour 6 personnes
ingrédients :
6 œufs, 100g de farine, 2 à 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive, 25cl de lait  végétal d'avoine, 450g de courgette, 450g d'aubergine, 1 petit bouquet de basilic, 2 dents d'ail, du sel.

D'abord  lavez et épluchez les légumes (pas besoin d’ôter la peau des courgettes ou des aubergines , juste les extrémités ou les endroits qui seraient un peu abimés).
Détaillez en petits cubes les aubergines et les courgettes.
Puis faites-les revenir dans un peu d'huile d'olive.
Pressez ou hachez deux gousses d'ail.
Ajoutez l'ail dans la sauteuse, ainsi que du basilic haché (frais ou surgelé). Salez.
Laissez cuire les légumes jusqu'à ce qu'ils soient fondants.
Pendant que ça cuit , préparez le mélange pour clafoutis :
séparez les blancs des jaunes, montez les blancs en neige avec un peu de sel ou de carbonate de sodium pour plus de légèreté.
Mettez le four à préchauffer th 6/7.
Mélangez les jaunes et la farine et délayez petit à petit avec le lait végétal .
Disposez les légumes fondants dans un plat à four suffisamment grand, beurré et chemisé de farine.
Versez la préparation doucement sur les légumes.
Enfournez pour 35min de cuisson.
.
servez chaud, tiède en accompagnement, ou froid pour une entrée.

samedi 15 août 2015

Mon crumble de tomates anciennes

Crumble de tomates anciennes façon Lèna


Pour 8 personnes
2 kg400 de tomates anciennes charnues et sucrées (pour faire 2 kg une fois épluchées)
4 cuillérées à soupe d’huile (d’olive de préférence)
3 dents d’ail
3 échalotes
180g de farine,
80g de flocons (avoine, ou mélange facile à trouver en biocoop)
80g de noisettes
80g d’amandes
160g de beurre demi-sel
sel, poivre, paprika doux, thym

 
             Éplucher les tomates (peau et « trognon »), l’échalote, l’ail.
Dans un plat à four (moule à manqué ou carré avec un peu de profondeur) verser l’huile.
Couper les tomates en très gros morceaux (une tomate moyenne : en 2, une plus grosse en 3 et une franchement énorme en 4 ou 5). Les disposer serrées dans le fond du plat.
Ajouter l’échalote hachée grossièrement, et l’ail écrasé.
Remettre un 2ème étage de tomate, ajouter ensuite sel, poivre, paprika et branches de thym.
Enfourner thermostat 5 durant une bonne heure pour compoter.
Préparer la miette (crumble) : écraser les amandes et les noisettes avec le plat d’un couteau large, puis les hacher grossièrement.
Mélanger noisettes, amandes, flocons, farine puis incorporer le beurre en petits morceaux, sans pétrir.
Quand le mélange a le bel aspect de miette, en recouvrir votre plat de tomates cuites ( et penser à ôter les branches de thym juste avant), toutefois sans tasser.
Mettre à nouveau au four th.6/7 une demi-heure.
Pour varier les plaisirs n’hésitez pas à changer la recette : tomates/poivrons, ou avec des tomates cerises, yummi !




vendredi 14 août 2015

raïta de concombre

Raïta de concombre
Pour 4 personnes : 4 yaourts nature 1 concombre moyen, sel, poivre, 1 c. à caf. de graines de cumin, 8 feuilles de menthe fraîche, 1gousse d'ail ( ou un petit oignon pour ceux qui préfère).
Battez le yaourt avec une fourchette pour le rendre bien lisse.
Ajoutez le concombre râpé ou coupé menu.
Allumez le feu sous une petite casserole. Sans ajouter aucune graisse lorsque le fond est bien chaud, jetez les graines de cumin. Elles vont se colorer et commencer à crépiter. éteignez le feu et faites-les tourner encore rapidement dans la casserole.
déposez les graines de cumins grillées dans un petit bol et écrasez-les idéalement avec un pilon, ou avec le dos d'une cuillère.
Incorporez les épices, la menthe et l'ail pressé au presse-ail ( ou l'oignon très finement haché).
Mélangez bien, goutez et salez si besoin, décorez avec quelques feuilles de menthe entières.



jeudi 13 août 2015

les spaghetti de courgettes avec de la sauce marinara et des boulettes noix-champignons.

Depuis 2 jours il fait lourd, et chaud.
Pas envie  d'allumer gaz/plaque de cuisson ou four...Mais envie de cuisiner pour manger intelligent sain et bon. C'est possible :
des spaghetti de courgettes avec de la sauce marinara et des boulettes noix-champignons.


Pour sculpter les courgettes, il vous faudra un spirelli. Ce petit ustensile permet de tailler courgette, carotte, concombre… en forme de spaghetti ou de tagliatelle. Il existe également des « appareils à spirale » plus encombrants ( et sinon : épluche légumes et ensuite couteau pour tailler finement).

Ingrédients :

2 petites courgettes
350g de tomates
45g de tomates séchées non réhydratées
2 CS d’huile d’olive
1 CS de basilic frais haché
2 CS de persil frais haché
1/2 CS de thym
1 CC de jus de citron
150g de champignons de Paris frais
80g de noix
2 gousses d’ail
1 CC de sauce soja ( ou tamari pour un version sans gluten)
Sel, poivre


Recette :

Préparation des boulettes 4h (minimum) avant l’heure du repas :
– Laver les champignons et ôter leur pied.
– Mixer grossièrement les noix avec les champignons, une gousse d’ail, 1 CS de persil haché et la sauce soja.
– Ajuster l’assaisonnement en sel et en poivre.
– Former 12 boulettes d’environ 3cm de diamètre avec cette pâte.
– Déposer vos boulettes dans le déshydrateur.
– Le régler sur 70°C et laisser déshydrater pendant au minimum 4h.
– Les boulettes seront sèches en surface et moelleuses à l’intérieur.
Préparation de la sauce 1/2h avant l’heure du repas :
– Réhydrater les tomates séchées dans 2 CS d’huile d’olive.
– Laver les tomates et les mixer avec les tomates séchées et leur huile, le basilic, le persil restant, le thym, la gousse d’ail restante, le jus de citron.
– Vous devez obtenir une sauce onctueuse et homogène.
– Ajuster l’assaisonnement en sel et en poivre.

Dressage :
– Laves les courgettes et les sculpter à l’aide d’un Spirelli ou d’un « spiralizer ».
– Dans chaque assiette, déposer les courgettes, disposer les boulettes et recouvrir de sauce marinara.
Déguster aussitôt !

mardi 11 août 2015

visite en image suite : serre 4 et 5


http://carotte-et-feijoa.blogspot.fr/p/blog-page_11.html


lien pour une visite en image (serre 1 à 3)

http://carotte-et-feijoa.blogspot.fr/p/blog-page.html

Nous nous présentons

Bonjour
 Après facebook ( https://www.facebook.com/Carotte.et.feijoa ) , nous nous lançons aussi sur la blogosphère.
Nous sommes maraichers à Vendel.
Nous? C'est Thomas

 ( oui, on sait dans l'article ils disent Matthieu...mais les journalistes appellent tout le monde Matthieu, c'est bien connu ;)
à côté de Thom, c'est Lèna donc.
 .
Nous cultivons des légumes, et des fruits en agriculture biologique.

Allez, je vous fais la visite :
 Pour la partie légumes, nous cultivons en plein champ les légumes selon les saisons.

Différentes variétés de pommes de terre, carottes, choux (kale, de Lorient, rouge, frisé, choux-fleurs, romanesco, brocoli, de Bruxelles...pleins de choux quoi),
 poireaux, navets ( dont japonais),
 radis (roses, blanc, bleu, vert et vert dehors et rose à l'intérieur...sisi!),
 salades, haricots verts, ail, oignons, échalotes, topinambours, capucines tubéreuses, maïs doux, courges ( butternut, potimarron, olive verte, Marine di Chioggia, bleu de Hongrie, patidou, delicata, patissons, sweet mama...là encore plein),
  herbes aromatiques, betteraves, panais, fenouil, artichauts, crosnes, oca du Pérou, courgettes...


Les fruits dehors :
Des petits fruits : myrtilles, cassis, fraises, framboises, groseille , de la rhubarbe.
Plus des kiwis ( des jaunes, et des verts), raisin, kakis, asimines, feijoa, figues, pommes, poires...Certains arrivent, d'autres mettront plus de temps (le temps que les arbres grandissent)

Et bien sûr nous cultivons sous serre (non chauffées comme le stipule le cahier des charge A.B.)
5 serres de légumes pour permettre une plus grande variété de légumes à l'année, et certains primeurs.


En ce moment, nous avons des tomates rondes et anciennes, poivrons, aubergines, concombre, basilic...

Je continue la visite :
Une serre un peu particulière (son "ti nom gâté" : le T3) : le chouchou (chayotte), des agrumes et des goyaviers cotoient à l'année 3 planches de légumes/herbes aromatiques.
En ce moment, il y a aussi du bissap, des gombos qui poussent, des piments ( une dizaine de variétés), des brèdes mafanes...

Une prochaine fois, je ferai la visite en images.
à bientôt

une tournée qui s'organise

Bonjour

Cette semaine le panier* de Mézières a été livré au plus près de votre domicile.
Nous allons tacher de faire ainsi désormais.

Voici le sens de la tournée :
 Vendel (arrêt à Le Manoir),
 St Jean sur Couesnon ( arrêt à Ba basse cotellerais),
 St Aubin du Cormier (arrêt zone de la mottais),
 Mézières sur Couesnon (arrêt à la Gâterie et au Plessis),
 St Ouen des Alleux (arrêt devant le cabinet médical), 
St Marc sur Couesnon (arrêt à La Mancellière et la Vilaune).
Contactez-nous si vous êtes intéressés.


06 67 64 00 52
* panier de légumes pour 10€, 12€ ou 16€ de valeur, livré tous les 15 jours le vendredi.
payable en fin de mois. 

  • L'arrêt à St Ouen des Alleux n'est pas complètement satisfaisant, tout comme à la Gâterie (pas de possibilité de laisser un panier,avec les portables nous fixons un rendez-vous chaque fois pour se rejoindre), aussi, si vous êtes intéressés, si vous connaissez ou êtes le propriétaire d'un abri (une porte cochère, une grange...) bref un endroit couvert de la pluie et du soleil, mais qui peut rester accessible pour les particuliers, contactez-nous !